mardi 16 septembre 2014

Art plastique à la maison : la pâte à sel

Ce matin c'était "PATOUILLE" !

J'ai réuni de la farine, du sel et de l'eau et les enfants ont réalisé de la  pâte à sel ; première étape qui a duré "un certain temps" car il a fallu que Lola se laisse aller au plaisir de plonger ses doigts dans la farine pour la laisser glisser entre ses doigts, Justine a voulu tout goûter, Heïdi et Yuna se sont fait un plaisir de tout bien malaxer pour avoir une belle pâte sous le regard intrigué de Louisa qui observait :-)

Vous trouverez La recette de la pâte à sel en suivant le lien) à laquelle j'ajoute ma petite note perso à savoir une cuillère d'huile d'olive pour la rendre plus douce et plus lisse et surtout non collante.

Le but final était de réaliser des pommes pour y installer notre petite chenille.

Avant tout le monde a pris le temps de jouer avec la pâte : la taper, y faire des trous avec ses petits doigts,  la goûter (beurk !)  ; puis j'ai sorti des ustensiles qui ont été mis à disposition : ciseaux, couteaux (en plastique)... et hop voilà tout le monde relancé pour réaliser ses propres expériences.

Après un bon moment j'ai proposé de confectionner une belle pomme rouge pour notre petite chenille qui pourra enfin manger sans être interrompue par tout le monde !

L'idée a énormément plu et nous sommes donc partis en toute discrétion jouer au parc  pour ne pas interrompre le repas de notre petite chenille, mais bon... une pomme en pâte à sel comme l'a si bien dit Yuna c'est pas bon : elle n'y a même pas gouté ! 

C'est peut être parce que la petite chenille souhaite garder sa maison pour se mettre à l'abri ?